Nos actions sont essentielles pour les migrants du Nord de la France

Le nombre d’exilés à Calais depuis le démantèlement de la ”Jungle” est plus faible, mais les conditions de vie sont plus extrêmes. La situation devenant plus précaire, l’Auberge des Migrants est devenue une plateforme essentielle de l’aide humanitaire dans les Hauts de France​.

La disparition du bidonville signifie aussi la fin des abris. Les exilés se trouvent plus vulnérables, leurs besoins matériels sont d’autant plus importants pour se prémunir du froid et du dénuement.

Alors qu’à présent environ 1000 personnes vivent à Calais et Grande-Synthe, nos ressources humaines, matérielles et financières ont beaucoup diminué​.

La fin de la ”Jungle” a entraîné le départ de nombreux volontaires et le retrait de plusieurs ONG nationales. L’aide humanitaire s’est recentrée ​autour des associations locales comme la nôtre.

Notre entrepôt héberge désormais 7 associations qui bénéficient de notre soutien logistique et juridique​. Cela nous permet de recentrer nos actions et de renforcer nos capacités pour agir sur une zone qui s’est étendue ​à tout le Nord de la France, du fait de la multiplication des camps de fortune.

Notre aide humanitaire est directe

Tout l’argent reçu est investi dans nos activités humanitaires. Un don fait aujourd’hui sera utilisé le lendemain pour acheter du matériel pour l’entrepôt, et sera dans 2 jours dans un de nos vans pour les distributions.

Nous avons besoin d’argent pour accueillir correctement les bénévoles, payer le loyer de l’entrepôt, les salaires de nos trois employés, l’essence des véhicules qui se rendent quotidiennement à Grande-Synthe ou dans Calais.

Nous devons parfois acheter des produits dont nous ne pouvons pas nous passer, comme des brosses à dents, ou encore des gants. Les dons nous permettent de renflouer nos stocks en urgence et éviter les carences.

Notre organisation est indépendante

Notre association dépend des dons des particuliers pour assurer ses actions humanitaires de manière indépendante. Dans un contexte d’hostilité politique, chaque don peut faire la différence.

Plus de 90% de nos dons proviennent des dons de particuliers. Nos fonds ne dépendent d’aucune organisation, et nous sommes politiquement indépendants.

Le contexte, notamment à Calais, est incertain. Nous faisons face à l’opposition des autorités locales. Pour pouvoir poursuivre nos actions, nous devons être capables de nous couvrir juridiquement, et de faire appel à des juristes et avocats pour défendre nos droits et ceux des migrants.

Soutenir l’Auberge, c’est soutenir des actions uniquement destinées à aider les migrants dans le nord de la France.

 

 

Donner pour notre association ou soutenir un de nos projets

Pour mieux répondre à nos besoins, nous lançons des projets spécifiques avec un financement participatif. Tous les financements sont recherchés simultanément en France par l’Auberge des Migrants et en Grande-Bretagne par nos associations partenaires. Si vous le souhaitez, vous pouvez participer à un projet spécifique, et/ou soutenir l’action générale de notre association.