Faire un don matériel

Une grande partie de ce que nous distribuons aux exilés provient de dons matériels envoyés à notre entrepôt. Vous avez des vêtements, des chaussures, des tentes, des duvets, des couvertures dont vous souhaitez vous séparer ? Donnez-leur une seconde vie, pour permettre aux exilés de Calais de vivre dignement.

 

Il y a 3 manières de soutenir nos distributions : 

Apporter des dons à l'entrepôt de Calais

Vous venez en tant que bénévole ou vous passez simplement près de l’entrepôt ? Pensez à remplir votre voiture ! Faites une collecte auprès de vos proches pour amener les choses dont nous avons le plus besoin. Consultez la liste en cliquant ci-dessous.

Faire un don pour soutenir les distributions

Nous avons besoin de fonds pour réapprovisionner les stocks pour nos distributions, et éviter les carences en items essentiels.

Faire un don matériel via la Wishlist

Vous pouvez nous envoyer directement un don matériel à l’entrepôt : choisissez un article, il nous sera envoyé automatiquement !

Où vont les dons collectés ?

 

Chaque jour, les dons que nous recevons sont distribués sur le terrain, à Calais et aux environs : nourriture, vêtements, chaussures, couvertures, tentes, produits d’hygiène… Chaque don matériel collecté bénéficie directement aux personnes en situation d’exil dans la région.

Comment l’Auberge des Migrants a détourné Amazon pour mener une campagne de dons inédite

 

Le pari fou lancé par notre association pour alerter sur la situation des personnes en exil à Calais et récolter des soutiens

 

En ce début d’année 2021, les personnes en exil que nous soutenons dans la région de Calais affrontent des conditions de vie particulièrement éprouvantes : la météo hivernale, la pandémie de coronavirus et le durcissement continu de la politique d’expulsions les placent dans une situation de grande vulnérabilité.

Nos stocks actuels en équipements et en nourriture ne sont pas suffisants pour couvrir les besoins des mois à venir sur le terrain. Pour alerter sur cette situation, et nous aider à répondre à l’urgence, nous devions imaginer un appel au don d’un genre nouveau.

Comment sortir Calais de l’oubli ? Comment ramener l’attention du plus grand nombre sur les conditions de vie inhumaines subies par les personnes en exil dans la région, pour récolter de nouveaux dons ?

En permettant aux exilés de raconter leur quotidien directement dans l’un des endroits les plus fréquentés du moment : Amazon.

Pour cela, nous avons infiltré le site à son insu et nous en avons détourné les fonctionnalités. Nous avons regroupé des produits qui sont essentiels sur les campements du nord de la France dans notre « liste d’envies ». Puis, une dizaine d’anciens exilés passés par Calais ont publié des avis pour chaque produit de cette liste, dans lesquels ils ont témoigné de leurs expériences de vie dans la « jungle ».

Une brosse à dents, des sous-vêtements, une boîte de conserve, un sac de couchage et tant d’autres… Chaque commentaire rappelle combien ces objets du quotidien, qui semblent anodins pour beaucoup, peuvent changer des vies, parfois même en sauver, et combien les centaines de personnes qui survivent encore à Calais aujourd’hui en ont besoin.

Pour découvrir ces témoignages et ces histoires, rendez-vous sur la page de notre liste d’envies. En un click, vous pouvez aussi faire livrer l’un de ces objets à notre association.

Voilà comment nous avons piraté la plus grande plateforme de e-commerce du moment, pour en faire un média d’expression et un outil de soutien pour les personnes exilées.

Voilà comment nous avons détourné Amazon.

Vous avez aimé l’idée ?

A vous de jouer, maintenant !

Aidez-nous à soutenir celles et ceux qui connaissent l’exil :

En faisant un don direct à notre association

En commandant un des produits de notre liste et en le faisant livrer à notre entrepôt

Merci pour votre soutien !

 

Nous remercions du fond du cœur toutes les équipes qui nous ont généreusement aidés à imaginer et à mettre en œuvre cette campagne.

Merci également à nos amis Riaz, Nargis, Kaleem, Shakir, Atif, Mohamad, Aziz, Fazulrehman, Abdulhadi, Ibrahim, Berihu pour leur confiance et leur implication dans ce projet. Merci enfin à Abdul Saboor pour ses photographies, qui ont nourri cette campagne.