• Actualités,  Calais

    Pendant le confinement, les exilés ont toujours besoin de nous

    Nos bénévoles continuent de mener à bien les actions essentielles de l’Auberge des Migrants, en distribuant des vêtements, des couvertures et maintenant des vivres. Le Ramadan a démarré, et nous distribuons dattes et sachets d’aliments pour cuisiner et rompre le jeûne, ainsi que des donations provenant des communautés musulmanes de Calais. Nous avons besoin de dons en nature : vêtements hommes, couvertures, chaussures. Vous pouvez utiliser le temps du confinement pour contacter des amis, trier et préparer des dons, en vue de les acheminer dès la sortie du confinement. Ils seront triés, stockés à notre entrepôt à Calais, et distribués par nos partenaires, notamment Collective Aide et Women Center. Pour plus…

  • Actualités,  Calais

    Covid 19 – Une crise sanitaire vécue dans les conditions déplorables des camps de migrants

    Malgré l’épidémie de Covid-19, un nombre restreint de nos bénévoles continue d’agir chaque jour à Calais et Grande-Synthe. Nous mettons tout en oeuvre pour garantir leur sécurité et celle des exilés que nous aidons. Dans un contexte qui isole encore davantage les populations migrantes, nos actions viennent répondre aux besoins essentiels et nous permettent de suivre la situation des droits humains.   L’Auberge des migrants diminue ses activités, mais la solidarité continue  A Calais survivent 700 à 800 exilés, au moins. Le sous-préfet a mis en place une chaîne sanitaire, mais travaille encore à mettre en place un plan de mise à l’abri. A partir de mardi 31 mars, des places…

  • Actualités,  Calais

    Les exilés écrivent à la préfecture du Pas-de-Calais

    Les habitants de camps de Calais ont écrit une lettre aux autorités préfectorales afin de participer aux réunions avec la sous-préfecture du Pas-de-Calais. Ces réunions, destinées à assurer le dialogue entre les associations et les autorités à Calais, manquent cruellement de la présence des premiers concernés. En 2016, des réunions entre les représentants des communautés exilées et la préfecture existaient pourtant. L’objectif des habitants des camps de Calais est donc de parler en leur nom propre afin d’obtenir des meilleures conditions de vie. Ce sont eux les premiers concernés par les politiques migratoires exercées par le gouvernement français ; à ce titre, ils méritent d’être entendus par les autorités françaises.…

  • Actualités

    Nouveau rapport sur les expulsions de terrain

    Rapport complet à lire ici. L’Auberge des Migrants, en partenariat avec Human Rights Observers, Help Refugees, Refugee Info Bus, Refugee Women’s Centre, Utopia 56 et la Cabane juridique, publie aujourd’hui un nouveau rapport sur les expulsions de terrain à Calais et à Grande-Synthe. Ce rapport revient sur les 10 derniers mois pendant lesquels pas moins de 803 expulsions ont eu lieu dans ces deux villes, visant les lieux de vie des exilés de la région.  À Calais, les expulsions ont lieu plusieurs fois par jour et s’accompagnent d’arrestations et de confiscations. Cet acharnement maintient les lieux de vie des exilés dans une précarité extrême, dans un contexte où les exilés…