Leur vie ici

 repas 1 smallPour manger

Certains disposent d’argent pour acheter le nécessaire et se nourrir normalement. D’autres ne possèdent plus un centime et dépendent de l’aide alimentaire fournie par les associations locales pour ne pas souffrir de la faim.
Début 2009, les distributions regroupaient de 300 à 700 personnes. Un repas est distribué chaque soir. Pour le midi, une aide alimentaire est fournie soit sous forme d’un sachet repas soit sous forme d’une soupe.
Les repas sont servis à l’extérieur, les gens mangent debout ou assis à terre.
Depuis Octobre 2009, un lieu partiellement protégé de la pluie a été mis à disposition des associations pour les distributions quotidiennes de repas.

Pour s’abritercabane 2 small

Il n’existe aucun logement à proprement parler.
Jusqu’en septembre 2009, ils s’abritaient soit dans des bâtiments à l’abandon (squats), soit sous des abris réalisés à l’aide de couvertures et de bâches, soit dans des cabanes réalisées avec des palettes dans des sous-bois (bois se dit « jungle » en pachtou).
Depuis la destruction des abris et des squats, ils s’abritent sous les ponts, dans les jardins publics et dans tout lieu pouvant les cacher et (parfois) les abriter de la pluie.