D’une part, elle est très loin d’accueillir toute la misère du monde, elle est même largement moins accueillante que d’autres pays européens.

Ensuite, le coût de l’immigration est un sujet très complexe, il est possible de trouver des études qui dites toutes aussi sérieuses, et qui donnent des chiffres contradictoires.

Certaines vont jusqu’à annoncer un coût de 70 milliards d’euros à l’échelle européenne, et d’autres vont jusqu’à dire que le solde serait positif de 1 milliard pour la France. Difficile donc d’en avoir une idée précise.

Dans tous les cas, est-il souhaitable que notre pays se base sur des arguments économiques pour décider s’il doit ou non accepter de sauver des vies humaines en leur accordant sa protection ?

D’autre part, les chiffres officiels de l’évasion fiscale vont jusqu’à des estimations de perte de 50 à 80 milliards d’euros pour la France (1). Il semble donc qu’il soit plus question d’un choix de société que d’une réelle incapacité.

(1) http://www.economie.gouv.fr/facileco/evasion-fiscale-chiffres-france-europe?language=fr