“Ils ont une culture trop différente de la nôtre, ils ne peuvent pas s’intégrer !”

Les supposées difficultés d’intégration ne sont pas le fait des différences de culture, mais du communautarisme. Œuvrer aux échanges interculturels empêche le communautarisme et favorise l’intégration. Plusieurs CAO l’ont montré. Beaucoup de migrants à Calais veulent qu’on leur parle de la culture française, de notre société et de notre République.