Appel des solidarités : candidats à la présidentielle, qu’allez-vous faire pour les délinquants solidaires ?

Loan Torondel/ mars 31, 2017/ Actualités/ 0 comments

Nous constatons aujourd’hui de plus en plus de dérive dans l’utilisation des forces de l’ordre et des lois par les autorités pour s’en prendre aux associations.

A Calais, les distributions de repas finissent systématiquement par des contrôles d’identité, contrôle des véhicules, prises d’informations non liées à notre identité. Nous sommes constamment filmés et pris en photos par les policiers.

La mairie et la préfecture savent très bien que le tribunal administratif nous a donné raison pour les distributions de repas. Mais tous les moyens possibles sont utilisés pour faire peur et mettre la pression aux volontaires et bénévoles, et les décourager de venir en aide aux migrants.

Pourtant, le Juge des libertés précise bien que « Considérant, d’autre part, qu’en l’absence de texte particulier, il appartient aux autorités titulaires du pouvoir de police générale, garantes du respect du principe constitutionnel de sauvegarde de la dignité humaine, de veiller, notamment, à ce que le droit de toute personne à ne pas être soumise à des traitements inhumains ou dégradants soit garanti ; »

Et nous ne sommes pas les seuls : le collectif « Délinquants Solidaires », créé début 2017, a recensé tous ces actes à l’encontre des volontaires venant en aide aux sans-papiers, et a publié dans son manifeste : « La loi permet en effet de poursuivre les personnes qui viennent en aide aux « sans-papiers », mais toutes sortes d’autres chefs d’accusation servent désormais à entraver toute action citoyenne qui s’oppose aux politiques mises en œuvre. L’ensemble de ces intimidations, poursuites, condamnations parfois, visent donc bien en fait ce qui constitue de nouvelles formes du « délit de solidarité ». »

Tous #DélinquantsSolidaires !

 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.lemonde.fr/politique/article/2016/09/30/a-hayange-le-maire-front-national-veut-expulser-lesecours-populaire_5005825_823448.html

Est-ce normal qu’en tant que citoyens français, nous commençons à craindre les forces de l’ordre de notre République ?

Nous interpellons les candidats à la présidentielle pour savoir quelles dispositions vous prendrez à l’encontre de toute autorité utilisant ses pouvoirs pour s’en prendre aux solidarités.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*